8 minutes

10 causes de tensions musculaires et comment les relâcher

Astuce Fitness

Encore appelées myalgie, les tensions musculaires correspondent à un tonus musculaire trop important. Elles sont assez douloureuses et peuvent parfois vous empêcher de bouger. Cette douleur est le signe d’un dysfonctionnement dans vos muscles. Lorsque la tension musculaire est trop forte, vous pouvez être confronté à une céphalée de tension liée à la migraine. De plus, elles représentent un handicap pour votre quotidien. Les zones les plus touchées par ces tensions sont les épaules, le cou, le dos ainsi que la région rénale. Au vu de toutes les conséquences que provoquent ces tensions musculaires, il convient d’y trouver des traitements efficaces pour les atténuer. Découvrez les causes récurrentes des tensions musculaires ainsi que les moyens efficaces pour les soulager.

10 causes des tensions musculaires

Les causes des tensions musculaires sont multiples et variées.

Le froid

Si vous ressentez des douleurs musculaires, il se peut que vos symptômes soient exacerbés par le temps froid. Cette situation peut vous empêcher de vous adonner à vos activités quotidiennes. Les brusques variations de la température peuvent beaucoup affecter vos muscles. Ils sont même parfois responsables de problèmes comme l’arthrite rhumatoïde ou l’arthrose. Votre corps réagit au froid même si vous ne souffrez d’aucun problème précis. Le froid vous oblige à vous déplacer lentement, car vos muscles sont raides et tendus. Ce phénomène peut provoquer des douleurs musculaires inhabituelles.

Le stress

Le stress est souvent responsable de l’apparition des tensions dans les muscles. Ces tensions conduisent à la libération des substances responsables des inflammations. Les tensions musculaires liées au stress sont bien plus agressives. Elles ont la capacité de bloquer complètement le dos. Les zones les plus affectées par cette situation sont les épaules et la zone lombaire. On note une réponse du muscle qui s’illustre par une crispation ou une contraction musculaire. Tout cela entraîne une douleur locale ou projetée. En outre, le stress chronique est réputé pour déclencher l’arthrose ou la lombalgie.

Défaut de posture

Lorsque vous habituez votre corps aux mauvaises postures, il est fréquemment exposé à une douleur musculaire. Lorsque votre colonne vertébrale est fortement courbée, vos épaules et votre tête sont penchées vers l’avant puis votre respiration se retrouve réduite. Une adoption régulière de cette mauvaise posture peut être nocive à votre organisme. Elle peut ainsi provoquer souvent des tensions musculaires dans la zone de la colonne cervicale et thoracique. Ces tensions peuvent ainsi entraîner des douleurs aiguës.

Les surcharges

Le port régulier de charges lourdes, une sollicitation excessive et agressive d’un même muscle peut aussi conduire à une tension musculaire.

Les lésions musculaires

Les activités sportives intenses peuvent être responsables de tensions musculaires. Des lésions musculaires graves peuvent survenir au cours de ces sports conduisant à une série de tensions musculaires. Elles peuvent être aussi dues à des tensions, des élongations ou de petites blessures qui guérissent spontanément. Les traumatismes musculaires appelés claquage peuvent être aussi à l’origine des tensions musculaires.

Une basse valeur du pH dans les tissus contractés

D’après certaines études, des inflammations et de la douleur sont causées par un pH bas dans les tissus contractés ainsi qu’une concentration plus élevée de substances. La continuité de ce phénomène provoque par la suite l’apparition des points de trigger. Il s’ensuit donc une mauvaise irrigation des tissus de la zone concernée conduisant à l’apparition des douleurs. Ces douleurs peuvent être intenses, très brèves ou persister pendant plusieurs jours.

Le manque d’hydratation ou de sels minéraux

Une alimentation faible en magnésium ainsi qu’une faible hydratation peuvent aussi être la cause d’une tension musculaire. De même, le manque de potassium peut aussi provoquer des crampes responsables d’une douleur musculaire. Cette tension peut venir d’une élimination excessive de sels minéraux.

Manque d’exercice

Les tensions musculaires résultent souvent d’un manque de travail et d’exercices physiques. Il s’ensuit souvent des maux de tête et une usure des articulations.

Les infections

Certaines infections peuvent aussi provoquer des douleurs musculaires. Parmi ces dernières, on peut noter le rhume et la grippe. Les douleurs musculaires peuvent être aussi liées au développement de certaines pathologies comme l’hépatite, la poliomyélite, la polyarthrite rhumatoïde, etc.

Dans les cas les plus rares, une tension musculaire survient suite à un développement de pathologies plus importantes comme le tétanos ou la péritonite.

L’âge

Les douleurs musculaires sont parfois le résultat du style de vie mené antérieurement. Lorsque vous avez dans votre jeunesse, l’habitude de soulever de lourdes charges ou de solliciter extrêmement votre corps, ça se répercute sur votre corps avec le temps. Ainsi, on retrouve dans ce registre, plusieurs anciens sportifs, anciens ouvriers et d’autres métiers nécessitant une activité physique intense et régulière. De plus, comme les autres organes de l’organisme, la qualité des muscles s’affaiblit avec l’âge. Les personnes âgées peuvent être donc fréquemment confrontées aux problèmes de tensions musculaires.

Moyens de soulagements des douleurs musculaires

Il existe de nombreuses solutions pour soulager les douleurs au niveau des muscles.

Une bonne alimentation

Afin d’éviter ces douleurs désagréables, il est conseillé de s’habituer à une bonne alimentation. Ainsi, une alimentation équilibrée et riche en magnésium est fortement recommandée.

Un milieu de travail ergonomique

Lorsque vous travaillez en position assise ou debout prolongée sur une longue durée, assurez-vous que votre siège soit conçu de façon ergonomique. Cela réduit les risques de douleurs musculaires. Il est aussi approprié d’effectuer dans vos lieux de travail, des marches et de petits mouvements de dos et d’épaule afin de relâcher la tension nerveuse.

Des activités physiques régulières

Étant un moyen très efficace pour stimuler la circulation sanguine, les activités physiques constituent un vrai remède contre les tensions musculaires. Ainsi, lorsque vous ressentez une douleur musculaire, il est approprié de commencer des mouvements que vous n’avez pas l’habitude d’effectuer. Il est déconseillé de rester sur place dans la même position. Cela facilite la circulation sanguine et vous garde à l’abri de douleurs musculaires. Ainsi, vous pouvez simplement tourner la tête à gauche et à droite le plus loin possible ou faire de grands cercles avec les bras tendus. Les exercices légers et réguliers comme la marche, le vélo ou la natation peuvent aussi s’avérer très efficaces.

Il est important d’effectuer ces exercices au quotidien pour votre bonne forme

La Chaleur

Afin de stimuler la circulation sanguine musculaire, vous pouvez utiliser une bouillotte ou une crème chauffante. Lorsque vous êtes en déplacement, vous pouvez aussi utiliser un pansement chauffant spécial. Vous pouvez ainsi dénouer les tensions et atténuer la douleur.

Un bon massage

Le massage soulage les zones atteintes par les tensions musculaires. Un massage efficace permet de faire sortir les fluides corporels et des substances hors des tissus. La pression exercée par le massage stimule la circulation sanguine libérant ainsi les tensions. Les tissus sont donc irrigués et alimentés en nutriments. Lorsque la tension est localisée au niveau de la nuque, l’auto massage est plus approprié. Toutefois, il est recommandé que les massages pour soulager les tensions musculaires soient assez doux.

La relaxation et le repos et des médicaments

Afin de limiter les tensions musculaires, il serait judicieux de beaucoup vous reposer. Vous devez aussi éviter les situations stressantes. Les activités de relaxation comme le yoga ou la méditation seraient aussi beaucoup bénéfiques pour vous.

Lorsque votre douleur est liée à une lésion ou encore au surmenage d’un muscle ou d’une articulation, prenez du repos. Disposez un bloc réfrigérant sur la région affectée. Si la douleur persiste, vous pouvez prendre un analgésique afin de l’atténuer.

Lorsque vous remarquez que vos tensions persistent, il serait plus judicieux de consulter un physiothérapeute pour être évalué. Cette évaluation mettra en lumière la cause réelle de la persistance des symptômes. Des conseils vous seront donnés par la suite, incluant des exercices et des étirements.

 

Cela pourrait vous intéresser ...