6 minutes

Le bienfaits du sport sur le sommeil

Astuce Fitness

Faut-il pratiquer un sport pour mieux dormir ?

La pratique d’une activité physique régulière a des effets bénéfiques sur la santé, découvrez dans cet article si elle influence aussi le sommeil.

Comprendre les différentes phases de sommeil

Pour mesurer l’impact du sport sur le sommeil, il faut connaître son fonctionnement. Le sommeil se compose de plusieurs cycles de 90 minutes chacun. Chaque cycle de sommeil comporte plusieurs phases et se répète 4 à 6 fois durant la nuit :

  • sommeil lent léger (réveil facile) ;
  • sommeil lent profond (réveil difficile) ;
  • sommeil lent léger (réveil facile) ;
  • sommeil paradoxal (temps des rêves : 25 % de la durée totale du sommeil).

Selon certaines études, la pratique d’une activité sportive augmenterait le temps du sommeil lent profond (SLP). C’est durant cette phase que les muscles et les connexions nerveuses se régénèrent. Pour un bénéfice optimal, il faut que le sportif utilise au minimum 60 % de sa capacité respiratoire durant ses exercices. En revanche, le temps de sommeil paradoxal diminue.

L’impact positif du sport sur le sommeil

La pratique régulière d’un sport favorise la qualité du sommeil pour plusieurs raisons :

  • Durant une activité physique, notre corps libère de l’endorphine. Cette hormone réduit le stress et l’anxiété et procure une sensation de bien-être.
  • Certains troubles du sommeil, comme l’apnée du sommeil, sont diminués par la pratique d’un sport. Les muscles du pharynx sont plus toniques et les symptômes sont moins conséquents. L’activité sportive augmenterait le seuil à la douleur et diminuerait les réveils causés par le syndrome des « jambes sans repos ».
  • Pratiquer un sport contribue à réguler l’horloge biologique et les rythmes circadiens. Des études ont montré que deux heures trente d’activité physique légère ont le même effet que trois heures d’exposition à une lumière de haute intensité.
  • Une plus grande dépense énergétique aide à un endormissement plus rapide et limite les réveils nocturnes.
  • L’entrée dans la phase d’endormissement est facilitée par la pratique d’une activité physique à certains horaires. La qualité de sommeil dépend de la température interne de l’organisme et la pratique régulière d’un sport aide à sa diminution.

TELECHARGE GRATUITEMENT NOTRE METHODE PERTE DE POIDS

Les conseils à suivre pour conserver les bénéfices du sport sur le sommeil

Certains horaires pour s’adonner à un sport sont plus conseillés que d’autres. Il est préférable, pour ne pas perturber le cycle d’endormissement, d’exercer une activité physique entre 4 et 8 heures avant le moment du coucher. La pratique d’un sport juste avant le coucher augmenterait la température du corps et aurait une légère incidence sur la venue du sommeil.

Mieux vaut pratiquer une activité sportive qui ne sollicite pas trop la vigilance ni la compétition : yoga, Tai-chi… Prendre une douche froide avant de se coucher, permet de baisser la température corporelle et de limiter les courbatures. Les horaires peuvent avoir de l’importance surtout pour les personnes souffrant d’insomnie.

La durée des exercices physiques a aussi une influence sur le sommeil :

  • Une séance de sport de moins d’une heure permettrait de gagner deux minutes de temps de sommeil.
  • Pratiquer entre une heure et deux heures de sport augmenterait la durée du sommeil d’environ onze minutes.
  • Pour une session supérieure à deux heures, le gain de temps de sommeil s’élève à quinze minutes.

Les bénéfices relatifs à la durée des exercices sont donc maximaux pour les athlètes. Pour les autres pratiquants, chaque séance de sport devrait être d’une heure minimum.

L’incidence de l’intensité et de la régularité du sport sur le sommeil

Des études ont démontré que l’intensité des exercices pratiqués n’avait pas d’influence directe sur le sommeil. En revanche, elle entraînerait une conséquence sur le temps des éveils nocturnes. La pratique d’un sport très intense provoquerait une augmentation de quatre minutes des éveils nocturnes. Une pratique plus légère engendrerait une diminution d’environ seize minutes de ces éveils.

Pour obtenir une réelle amélioration de la qualité du sommeil, il est recommandé de s’adonner à une pratique sportive trois ou quatre fois par semaine. Des études expérimentales ont été effectuées sur des sujets âgés (81 ans en moyenne). Des exercices de musculation associés à de la marche (quarante-cinq minutes de marche sur deux jours et du renforcement musculaire sur trois jours) ont amélioré de façon significative le temps de sommeil total. À noter cependant qu’une activité sociale complétait l’étude.

La pratique d’une activité sportive est bénéfique pour une bonne qualité de sommeil. La régularité vous permettra, à long terme, d’obtenir un bon rythme veille/sommeil. Les bénéfices seront encore augmentés si vous prenez l’habitude de vous entraîner à l’air libre.

https://fitgang.fr/shop/perte-de-poids-le-programme-complet/ 05

Cela pourrait vous intéresser ...