7 minutes

Comment lutter contre le grignotage compulsif du soir ?

Astuce Fitness

Comment arrêter le grignotage compulsif ?

Le grignotage compulsif touche de plus en plus de personnes pour de multiples raisons, mais comment lutter contre ?

Qu’est-ce que le grignotage compulsif ?

Le grignotage compulsif est une consommation fréquente d’aliments, en dehors des repas, de manière irréfléchie. La personne concernée ne se rend pas forcément compte que sa prise de nourriture est trop fréquente. Parfois, ces fringales ont un effet sur la sensation de satiété de la personne, elle ne réalise alors plus quand elle a réellement faim.

Quand ce besoin de grignotage se manifeste-t-il ?

Grignoter peut être effectué tout au long de la journée, entre les repas. Il peut avoir lieu seulement quelques minutes après s’être alimenté, puisqu’il est irréfléchi. Chez beaucoup de personnes ayant ce comportement, cela advient le soir, voir la nuit. Ces personnes contrôlent leur déjeuner et dîner, elles mangent même sainement, mais le soir le grignotage commence. Cela peut rapidement devenir fréquent et nocif.

Les conséquences du grignotage compulsif

Le grignotage peut avoir des conséquences néfastes sur le corps de la personne. Surtout si celle-ci se nourrit de produits sucrés ou gras. Si les produits consommés sont sucrés, le cerveau va développer une addiction et en demander sans cesse, il sera alors difficile de se défaire de ces aliments.

Par cette accoutumance, il est possible de prendre involontairement du poids. La personne emmagasine des calories en dehors des repas et son apport quotidien en est bouleversé. De cela peut résulter une prise de kilos plus ou moins importante qui peut avoir un impact sur la santé de la personne concernée.

La personne qui grignote peut aussi se mettre à culpabiliser d’avoir mangé autant, ou aussi mal et commencer à compter les calories. Le grignotage installe un rythme de vie qui n’est pas naturel pour le corps humain. Avec le temps, l’estomac de la personne qui grignote va devenir plus grand, lui donnant une sensation d’insatisfaction ou de faim si le grignotage n’a pas lieu.

Quelles causes peuvent expliquer le grignotage compulsif ?

Des déjeuners et dîners trop faibles en calories

Parfois par souci de ne pas prendre de poids ou par distraction, on ne réalise pas que nous ne mangeons pas suffisamment. La distraction en mangeant peut advenir lorsque la personne est occupée par ses activités professionnelles, ses enfants… De cette sous-alimentation résulte le besoin de manger entre les repas. La faim se fait ressentir et perturbe alors l’équilibre corporel.

Le stress

En situation de stress, une personne peut avoir une plus grande facilité à se jeter sur les aliments pour pallier à cela. Manger peut être très réconfortant pour une personne stressée ou anxieuse.

Une difficulté à gérer ses émotions

Gérer ses émotions passe par la nourriture chez certaines personnes qui y trouvent une consolation, un confort. Elles n’arrivent parfois pas à y faire face ou à les contenir et trouvent dans le grignotage une manière de se contrôler. Cette habitude peut être dangereuse et mener à des troubles alimentaires plus graves.

Un régime trop strict

Une personne souhaitant maigrir, pour perdre ses kilos en trop, peut parfois aller, sans le vouloir, jusqu’à s’affamer. Il est alors tout naturel qu’elle se mette à manger entre les déjeuners et dîners pour compenser. Également un régime trop strict peut avoir des conséquences néfastes sur le psychique de la personne.

L’ennui

Lorsqu’on est pas ou peu occupés, on a tendance à manger. Il faut donc se trouver des activités pour ne pas tomber dans cela.

Quelles solutions pour arrêter ?

Pour empêcher ce grignotage alimentaire, il peut être intéressant de faire une collation dans la matinée ou dans l’après-midi, elle peut être prévue à l’heure du goûter, mais conséquente avec des fruits et des aliments protéinés tels que des yaourts. Ceci permettra à la personne de trouver un équilibre dans son envie de manger et de ressentir la satiété plus longtemps.

Boire de l’eau peut être aussi une bonne solution contre ces envies de manger. Ingurgiter du liquide peut tromper notre cerveau et lui faire croire que le ventre se remplit. De plus, la consommation d’eau est bonne pour la santé.

Il est également possible de trouver des aliments coupe faim à consommer lors du dîner pour éviter les fringales nocturnes telles que : le houmous, le chocolat noir, les smoothies, les yaourts protéinés.

Lors des repas, il est bon de manger des aliments protéinés pour éviter le besoin de boulotter. Ces aliments peuvent être du jambon blanc, des oeufs, des avocats… Il est également important de ne pas sauter de repas. Le rythme alimentaire doit être régulier pour ne pas donner au corps une impression de privation qu’il va devoir compenser.

Pratiquer des activités relaxantes pour pallier à ses envies comme le yoga ou la méditation peut être une bonne alternative. En cas de grignotage lié au stress, cela peut aider.

Les personnes peuvent aussi consulter un diététicien afin que celui-ci mette en place un rééquilibrage alimentaire adapté à ce trouble. Il peut être aussi bon de consulter un thérapeute ou de pratiquer l’hypnose ou la sophrologie qui peuvent aider à calmer cette envie incontrôlable.

TELECHARGE GRATUITEMENT NOTRE METHODE PERTE DE POIDS

Cela pourrait vous intéresser ...