12 minutes

Les astuces pour perdre du ventre

Astuce Fitness

S’il y a bien une zone du corps qui pèse aussi bien sur la balance que sur le moral c’est bien le ventre. Qu’on l’affuble de « bouée », « brioche », « bedon » ou « bourrelet », il n’en reste pas moins que nous souhaiterions tous voir disparaitre ce ventre disgracieux qui donne des allures de femme enceinte, de père Noël. Inutile de subir encore ce développement musculaire trop timide, de s’accommoder jour après jour de cette accumulation de gras : il est temps d’avoir un ventre plat et tonique, de perdre le gras du ventre !

Gros plan sur les astuces naturelles pour révéler notre sangle abdominale. Résultats garantis pour les plus assidus.

Opération « ventre de rêve » : raffermir le ventre grâce au sport

Il n’y a pas de secret, pour arborer un ventre de rêve il faut faire une activité physique régulière. Si nous ne bougeons pas, nous avons tendance à stocker le gras, à ne pas l’éliminer. Et c’est d’autant plus important que nos vies sont devenues de plus en plus sédentaires. Inutile donc de nous engluer plus, transformons cette graisse en source d’énergie pour nos muscles abdominaux sans en faire de trop. En effet, rien ne sert de faire du sport tous les jours (à moins de vouloir faire de la compét’) il faut laisser les muscles récupérer.

C’est pourquoi 2 à 3 séances de sport par semaine c’est le bon rythme. Pour raffermir notre sangle abdominale, rien de tel que de varier les plaisirs entre exercices de musculation de HIIT, d’étirements avant d’envisager le fitness et le cardio une fois que la sangle est musclée. Inutile de programmer des séries interminables, mieux vaut privilégier des séries de 8 à 20 répétitions selon notre progression, nos aptitudes et notre état. D’autant qu’il est possible d’utiliser une charge additionnelle pour augmenter l’intensité de l’exercice.

L’idéal est de démarrer par des séries de 3 pour chacun des exercices suivants : crunch à la poulie haute, gainage face au sol, hyperextension tout en respirant pendant l’exécution de chacun des exercices (expirer en rentrant le nombril en l’occurrence). Les montées de genoux sont également excellentes. Debout, le dos bien droit, les bras le long du corps, cela consiste à monter les genoux en alternance le plus haut tout en contractant les abdos. Pour augmenter la difficulté, le rythme peut être accéléré progressivement et le bras opposé au genou peut être levé, le coude fléchi. Pour augmenter la sudation, il est toujours possible de porter une ceinture de sudation.

Pour augmenter ces effets, adoptons la marche quotidienne :

  • exit l’ascenseur, prenons les escaliers,
  • exit la voiture pour faire quelques centaines de mètres, marchons,
  • exit l’alèse pour que notre compagnon à quatre pattes se soulage, faisons une balade,
  • exit l’arrêt de bus ou de métro habituel, descendons du bus ou du métro quelques stations avant …

Autant d’exemples de qui mis bout à bout, l’air de rien, nous font faire plus de sport.

Opération « ventre de rêve » : s’auto masser comme un pro

ventre plat

ventre plat

Si nous connaissons tous les bienfaits du massage pour la sensation de détente, de légèreté et de bien-être qu’il procure, ces derniers n’en sont qu’une infirme partie. En effet, le massage stimule le système cardiovasculaire, améliore la souplesse et l’élasticité de la peau, stimule la circulation de la lymphe permettant à l’organisme d’être plus fort et résistant, mais aussi de gérer le stress, d’améliorer la digestion. Alors au réveil ou avant de rejoindre Morphée, rien de tel qu’un palper-rouler pour avoir un joli ventre.

Bien entendu, une seule fois ne suffit pas, il faut le faire tous les jours ! Pour cela, il faut commencer par masser le ventre en faisant des mouvements circulaires, puis faire rouler la peau sur un centimètre en augmentant progressivement la pression des doigts et la longueur du massage. Puis, en prenant entre nos doigts un petit bourrelet, le pétrir comme une pâte en effectuant un mouvement de va-et-vient. Accompagnés de réels efforts sur le programme sportif et alimentaire, les résultats sont visibles au bout de quelques semaines seulement et sont surtout durables.

Cerise sur le gâteau, rien de tel que d’appliquer une crème hydratante, réparatrice pour avoir une peau aussi belle que douce.

Opération « ventre de rêve » : respirer pour gérer son stress

Nervosité, angoisse, fatigue … autant de facteurs émotionnels qui détraquent l’organisme dans son ensemble et qui nous empêchent de respirer correctement. Alors pour ne plus se laisser submerger par ces émotions, rien de tel que de pratiquer quotidiennement des exercices de respiration. D’autant que cela nous permet de faire travailler nos muscles abdominaux tout en domptant notre stress. Quelques minutes seulement par jour pour accentuer ce geste vital et nous accorder une minute zen bien méritée. Yoga, sophrologie, méditation, relaxation … autant de possibilités en marge d’une activité sportive pour provoquer des émotions positives. En marge, il est aussi possible de nous octroyer quotidiennement une parenthèse « rire » « sourire » pour en démultiplier les effets.

Opération « ventre de rêve » : boire de l’eau

S’il est reconnu que les sucres rapides et le sel sont nos ennemis pour garder la ligne et qu’il nous faut alors les limiter, on a aussi tendance à ne pas boire suffisamment d’eau. Et pourtant, pour éliminer les toxines, les déchets qui encrassent l’organisme, il faut boire de long tout au long de la journée. Cela n’a l’air de rien, mais le fait de boire 1.5 litre d’eau (et plus si l’on fait du sport) permet à l’organisme d’assurer les fonctions vitales, mais aussi de fonctionner de manière optimale comme de bien digérer (c’est le cas notamment des eaux riches en magnésium qui favorisent la digestion grâce à ce pouvoir légèrement laxatif). Bien sûr, c’est évident à dire, mais beaucoup moins de le faire.

Pour avoir envie de boire régulièrement, rien de tel qu’une eau aromatisée. Bien entendu, exit les eaux aromatisées du commerce qui contiennent jusqu’à 10 sucres dans 1 litre d’eau seulement et autres boissons gazeuses notamment. Il faut boire de l’eau ! Rien de tel que de préparer à l’avance une infusion dans laquelle on plonge des étoiles de badiane pendant 10 minutes et que l’on boit après chaque repas. Ou encore des infusions certifiées « bio » qui ne contiennent ni arômes artificiels, ni exhausteurs de goût, ni colorants et que l’on peut boire chaudes ou froides selon nos envies.

Pour s’assurer de boire tout au long de la journée, rien de tel que d’emporter avec soi une gourde. C’est la meilleure astuce pour se rendre compte si l’on boit ou pas tout au long de la journée.

Opération « ventre de rêve » : manger à heures fixes

On ne le répétera jamais assez, mais l’on est ce que l’on mange. Dès lors, mieux vaut ne pas espérer obtenir les résultats attendus sans faire attention à ce que l’on met dans l’assiette. D’autant qu’avec quelques ajustements, ces derniers seront à la hauteur des attentes, sans passer par la case chirurgie. Exit donc les plats trop sucrés, trop salés ou trop gras.

Bien sûr cela n’empêche pas de se faire un fast-food, un bon gâteau pour un anniversaire ou une soirée pizza entre potes devant un match de foot, tant que cela n’est pas quotidien, pas hebdomadaire et que cela reste ponctuel dans l’année. Ensuite, pour éviter les grignotages, les coups de barre, la chute du taux de glucose sanguin et l’effet Bibendum après le repas : il faut se fixer un cadre pour les repas. Sur la base de trois repas jour, il faut ensuite les programmer à heures fixes.

Exit un déjeuner à 12h le lundi, à 14h le mardi ou pire le sauter le jeudi ! Manger à heures régulières est primordial pour avoir un ventre plat en parallèle des autres astuces bien entendu. Bien sûr, cela n’empêche pas une petite collation, tant que cette dernière est intégrée à la ration calorique quotidienne.

ventre plat rapidement

ventre plat rapidement

Opération « ventre de rêve » : préférer des aliments anti gonflette

Si les fruits et les légumes sont nos amis pour garder la ligne, car ils contiennent des bons sucres, des fibres, mais aussi beaucoup d’eau, mieux vaut faire attention à ce que l’on met au menu. C’est le cas notamment de la pomme dont on dit qu’il est préférable de croquer dedans au lieu d’avaler goulument un paquet de gâteaux. Mais voilà, la pomme est très riche en sucre et en fibres, de quoi faire gonfler nos intestins au moment de sa digestion. Bien entendu, il ne s’agit pas de ne plus de ne plus en manger, mais de la consommer de manière plus aléatoire dans la semaine. Tout comme la banane, les litchis, les raisins, l’ananas ou encore les cerises qui sont de gros fournisseurs de calories.

À consommer certes, mais là encore avec modération. Mieux vaut leur préférer des fruits comme les oranges, les pamplemousses, les clémentines et tous les agrumes, les fruits rouges, le kiwi notamment. Et surtout, de veiller à ce qu’ils soient mûrs ou cuits pour les rendre plus digestes.

Mollo aussi sur les jus de fruits frais, les smoothies qui font grimper le taux de sucre et de calories par verre tout comme les fruits secs. L’idéal au petit-déj’ est de manger une clémentine ou un kiwi, de finir le déjeuner avec une salade de fruits frais, une pomme ou une compote faite maison en collation. Côté légumes, là encore on choisit des légumes qui fermentent le moins comme les épinards, les haricots, les aubergines, les salades, les navets, les courgettes, les poivrons, les artichauts, les radis noirs et roses notamment.

Exit donc le groupe des choux à tous les menus tout comme les crudités qui sont à consommer en petite quantité. Et bien sûr, haro sur les sauces, les condiments !

Opération « ventre de rêve » : miser sur les protéines et les fibres minceur

Les protéines permettent d’augmenter la masse musculaire, mais aussi d’être rassasié. Et pour cela, rien de tel que le poulet, la dinde, le filet de porc ou de veau, l’escalope de veau, le lapin, le jambon blanc, les poissons blancs ou encore le tofu répartis autour d’une portion de 20g à chaque repas de la journée.

Cela peut être 87 g de blanc de poulet, 3 œufs, 80g de blanc de dinde ou de thon en boîte, 140 g de poisson blanc ou encore 125 g de jambon blanc. Le tout est de varier les plaisirs tout en jouant sur les épices, les jus de citron pour le goût. En effet, mieux vaut éviter les sauces, mais aussi la peau de la volaille. Rien n’empêche de manger de la viande rouge, mais là encore de se limiter à 2 prises par semaine. Alors pour varier les plaisirs, nous pouvons penser aux protéines végétales.

Tofu, steak de soja, spiruline, seitan, fève de soja frais et autres légumineuses … les protéines végétales sont nombreuses. Riches en protéines et pauvres en lipides, elles sont aussi des alliées parfaites pour couper court à nos envies de grignotage. En marge, il faudrait aussi consommer 30 g de fibres par jour pour améliorer notre transit, pour leur effet minceur et pour équilibrer la flore intestinale. Son d’avoine, graines de lin moulu, pruneaux, riz brun, quinoa, autant de sources de fibres qu’il est possible de combiner à nos plats.

Place également aux aliments complets mais gare aux excès. Et pour rendre le pain d’épeautre, de son ou complet du petit-déj’ plus digeste, rien de tel que de le toaster.

Opération « ventre de rêve » : traquer le gluten et le lactose

Si nous nous devons de faire la traque au sucre, au gras et au sel notamment, mieux vaut aussi porter une attention particulière au gluten et au lactose, et ce, même si nous ne présentons pas d’hypersensibilité. Les maux de ventre peuvent être dus au gluten.

Dès lors, préférons les farines de maïs, de soja de sarrasin et fuyons les étiquettes qui mentionnent « blé », « froment », « épeautre », « orge », « seigle », « amidon », « amidon modifié » ou encore « matières amylacées » car le produit contient du gluten caché. En parallèle, nous sommes de plus en plus nombreux à nous plaindre d’une mauvaise digestion après avoir consommé un produit laitier. En cause, le lactose contenu dans les produits laitiers qui entraîne des gonflements, des irritations du colon et provoque des gaz une fois arrivés dans l’intestin.

Testons les produits laitiers d’origine végétale comme l’amande, la noisette, le riz, la châtaigne, le soja notamment qui sont plus faciles à digérer. Et surtout, présente l’avantage d’être sans lactose, sans cholestérol, sans graisses saturées, de quoi nous aider à garder la ligne.

Cela pourrait vous intéresser ...