12 minutes

Comment faire de la méditation ?

Astuce Fitness

Vous entendez parler des bienfaits de la méditation ? Celle-ci a pour but de booster votre concentration et de vous permettre de mieux cerner votre état d’esprit. À force de persévérer, elle vous fera atteindre un niveau élevé de conscience et de paix intérieure. Cependant, cette pratique séculaire n’a pas fini de révéler les bénéfices qu’elle peut procurer à ses adeptes. Beaucoup de recherches scientifiques sont dirigées à cette fin. À ce jour, l’on sait que cette thérapie aide à avoir un meilleur contrôle de l’émotion et de la concentration. Elle aurait vocation à combattre le stress et à amener les personnes qui la pratiquent à une meilleure connexion avec leur entourage. Cependant, comment faire la méditation ? Voici des éléments de réponse pour vous éclairer.

Zoom sur quelques techniques de méditation

La méditation est une pratique qui a pour but de vous apporter de l’apaisement. Elle se constitue de nombreuses techniques qui vous permettent de maîtriser l’art de méditer. Voici quelques recommandations pour apprendre ou pour vous perfectionner.

La concentration sur la respiration

La respiration est un mécanisme essentiel de la méditation. Si vous arrivez à la maîtriser, ce serait déjà un bon début. En effet, le simple fait de contrôler les phases d’inspiration et d’expiration de l’air vous permet de canaliser votre esprit. Ce faisant, vous l’empêchez d’aller dans tous les sens. Même si vous arrivez à suivre votre respiration seulement pendant quelques secondes au début, ne paniquez pas. C’est tout à fait normal ! C’est dans la répétition que vous allez augmenter la durée de concentration jusqu’à parvenir à une totale maîtrise.

La création d’images mentales

Après la respiration, voici la technique qui permet de créer des images mentales. Pour y arriver, vous pouvez visualiser des objets ou des scènes dans votre esprit. Par exemple, pensez à une pièce posée sur un point situé au-dessus du nombril, montant et descendant au rythme de votre inspiration et de votre expiration. Ou encore, imaginez une fleur de lotus déposée sur votre abdomen et qui à chaque mouvement respiratoire s’ouvre et se referme. Ne vous préoccupez pas si vous perdez la concentration de temps en temps, cela arrive au début. Avec beaucoup d’exercices, cela s’améliore. Le but de cette technique est de focaliser votre esprit sur des images tout en contrôlant votre respiration.

La répétition d’un mantra

Qu’est-ce qu’un mantra ? Ce terme signifie un instrument de l’esprit. En effet, c’est un outil qui sert à créer des vibrations spirituelles de sorte à favoriser une déconnexion de vos pensées. Ainsi, vous vous plongez dans un état profond de conscience. Cependant, pourquoi répéter un mantra ?

L’utilisation de cet instrument consiste à produire un son, ou à dire incessamment un mot ou même une phrase jusqu’à l’accorder à votre esprit. Vous pouvez employer des termes comme Tranquillité, Paix, Calme, Silence, etc. pour un début. Notez que la méditation traditionnelle recense d’anciens mots tels que Om (terme qui fait référence à la conscience omniprésente), Sat (existence), Chit (conscience) et Ananda (fidélité).

La fixation d’un objet

Cette technique consiste à regarder un objet en essayant de vous concentrer sur l’élément. Comme l’utilisation du mantra, la fixation d’un objet visuel permet de maintenir la concentration. Pour cela, mettez un article à la hauteur de vos yeux pour éviter de faire des efforts pour le voir. Ensuite, fixez-le jusqu’à faire disparaître entièrement votre vision périphérique au point de ne plus apercevoir l’élément. Si vous parvenez à vous concentrer véritablement sur l’objet visuel, vous constaterez en votre intérieur une sérénité profonde.

L’art de la visualisation

À la suite de la fixation d’un élément visuel, voici la technique de la visualisation. Elle consiste à schématiser un objet ou un lieu en son intérieur et à l’explorer. Imaginez une chambre ou une île déserte où tout est calme. À force d’essayer de faire cet exercice, vous parviendrez à créer un isoloir dans lequel vous pourrez à tout moment vous retirer pour méditer.

La détente du corps

Plus vous êtes détendu et meilleure sera votre méditation. Vous ne devez jamais négliger l’aspect de la relaxation du corps. Pour cela, commencez au prime abord du bas pour évoluer vers le haut. Relâchez progressivement les muscles contractés. Cela permet d’éconduire toutes les tensions contenues dans les membres et dans les différentes parties de votre corps.

L’ouverture du chakra du cœur

Le corps humain dispose en son sein de 7 niveaux d’énergie. Le chakra du cœur se niche au centre de la poitrine. On l’associe généralement aux vertus telles que l’acceptation, la compassion, l’amour et la paix. La méditation par le chakra du cœur permet de stimuler ces diverses émotions et de les extérioriser vers le monde physique.

La marche méditative

Essayer la marche méditative est d’une grande utilité dans la méditation. Cela permet de se relaxer tout en s’exerçant physiquement. Pour réussir cette marche, vous devez privilégier un endroit calme et parfaitement débarrassé de tout objet pointu. Cela vous évitera les risques de blessures si vous devez vous déchausser. Avant d’entamer la marche, gardez votre tête bien relevée et regardez tout droit devant vous. Ensuite, joignez les mains devant votre corps, puis faites lentement un pas contrôlé avec le pied droit de préférence. Attendez quelques instants pour effectuer le pas suivant.

Maintenant, poursuivez la marche lentement jusqu’à la fin de votre chemin. Ensuite, arrêtez vous complètement et joignez les membres inférieurs. Pivotez sur votre pied droit pour vous retourner. Dans le nouveau sens, entamez la marche en réalisant les mêmes pas contrôlés et lents. Pour rappel, pendant la marche faites l’effort de vous concentrer uniquement sur le mouvement et la cadence de vos pieds. Profitez de la connexion entre vos membres inférieurs nus et le sol et faites le vide dans votre esprit.

Quelques préalables à la méditation

Avant de faire de la méditation, vous devez vous assurer que certaines conditions sont réunies. Au nombre de ces éléments, nous pouvons énumérer : le cadre, la durée et quelques recommandations pour réussir votre exercice.

Le choix du cadre approprié

Il n’existe pas de cadre idéal pour pratiquer la méditation. Le mieux que l’on peut dire est que cette thérapie doit se faire dans un lieu tranquille et reposant. En effet, cela permet de se concentrer exclusivement sur votre pratique. Toutefois, si vous commencez votre pratique, il est préférable qu’elle se déroule dans un endroit clos où vous ne serez pas distraits. L’espace n’est pas un facteur important, l’essentiel est que vous vous y sentiez à l’aise. Le lieu doit être suffisamment à l’écart du bruit ambiant, des distractions extérieures, etc.

TELECHARGE GRATUITEMENT NOTRE METHODE PERTE DE POIDS

N’emportez pas sur vous votre téléphone portable. Un simple appel pourrait vous déconcentrer ou même, le bip d’un message. Vous pouvez amener une alarme ou un réveil pour régler la durée de votre méditation. Cependant, si vous êtes d’un niveau intermédiaire ou avancé, vous pouvez mettre de la musique, des sons reposants qui favorisent la relaxation et la concentration.

Le choix de la tenue

L’habillement bien qu’il ne soit pas un élément qui intervient directement dans la méditation, garde toute son importance. Si vos vêtements sont trop moulants, ils seront inconfortables. Alors, vous devez opter pour des habits amples et extensibles et si possible en matière naturel. Les chaussures ! Pensez à les enlever avant de prendre position. Par ailleurs, si le cadre présente une température froide, n’hésitez pas à vous revêtir d’un pull-over, d’un sweatshirt….

Quelques étirements

Vous vous demandez ce que des étirements viennent chercher à cette étape ? C’est pourtant simple à comprendre. L’étirement permet de préparer le corps à tout exercice physique et la méditation ne déroge pas à cette absolue vérité. Avant même de prendre position, pensez à étirer les jambes, les orteils, les bras, le buste, etc.

La bonne position

En général, on assimile la position assise à la méditation et les postures privilégiées par les pratiquants sont le lotus et ses variantes. Toutefois, la position assise n’est pas l’unique que vous pouvez adopter pour méditer. Vous pouvez rester debout si vous avez les jambes assez solides ou encore marcher si vous le souhaitez. Vous pouvez aussi vous allonger, rien ne vous en empêche. Tout ceci varie en fonction de la variante de méditation choisie. Ne vous laissez pas emporter par le sommeil lorsque vous méditez pendant une longue durée.

Le temps de méditation

Le temps de la méditation dépend du niveau du pratiquant. Si celui-ci est un débutant, 5 minutes d’exercice journalier suffisent. À force de continuer à s’entraîner, il pourra augmenter sa durée de méditation. En règle générale, pour une bonne séance, il est recommandé de faire un temps de 20 minutes 2 fois par jour. Le plus important consiste à observer rigoureusement le temps que vous vous fixez. En effet, la fréquence de la méditation est plus déterminante que la durée. En réalité, plusieurs sessions d’une durée comprise entre 5 et 10 minutes sont nettement plus bénéfiques qu’une longue séance d’une heure et plus par semaine.

Faut-il fermer les yeux ou pas ?

Si beaucoup de personnes ferment leurs yeux pour méditer, cette méthode n’est pas obligatoire. Vous pouvez parfaitement le faire les yeux ouverts. Toutefois, cela dépend de votre niveau de concentration. Il est clair que si vous êtes un débutant, le fait de fermer les yeux vous aidera à mieux vous concentrer et faire abstraction de tout ce qui vous entoure.

Quelques conseils pour réussir la méditation

Maintenant que vous connaissez quelques techniques pour méditer et les préalables, voici quelques conseils qui vous aideront à performer. En premier lieu, vous devez savoir à quel moment méditer. Les pratiquants recommandent le début de la matinée. En réalité, ce moment est le meilleur du fait que l’esprit humain à cet instant n’est pas encore submergé de stress ou d’inquiétude. Notez que vous ne devez pas aller en méditation tout juste après le repas. Le processus de digestion pourrait gêner votre concentration.

Pour rapidement évoluer et affiner vos techniques de méditation, vous pouvez également intégrer les classes de méditation ou consulter les guides dédiés à cette pratique. La lecture des livres spirituels constitue aussi un moyen de parvenir à un meilleur niveau de méditation.

En définitive, la méditation présente l’avantage principal d’aider les personnes qui s’y adonnent à atteindre un niveau de maîtrise des émotions. Elle permet de faire face à toutes les situations dans le calme et la sérénité.

Cela pourrait vous intéresser ...